Chronique "Les lectures de la Diablotine"

Je remercie Sophie pour sa confiance et ce service de presse !

Les confidences de Sophie font froids dans le dos ! Elle nous décrit dans cet ouvrage la décadence de certaines personnes, que ce soient des hommes ou des femmes d'ailleurs dans sa cabine, une fois que les portes sont fermées. Je trouve ça vraiment affligeant, incroyable, scandaleux que certaines personnes agissent mal et que l'hygiène corporelle laisse à désirer... Le minimum vital est de prendre une douche quand même nan mé oh ! Ces gens n'ont aucune honte... C'est simple, j'ai honte pour eux !


Sophie, vous avez raison de préciser que tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, tout le monde n'arrive pas chez l'esthéticienne sans s'être lavé et d'avoir laissé les bonnes manières à la porte de l'institut ! Je ne me suis pas sentie visée par vos propos mais ça m'a fait penser à mon esthéticienne qui doit sûrement en voir de toutes les couleurs aussi ! Elle me raconte des choses mais je dois avouer que vous avez la palme !

L'auteur va s'amuser à nous conter ses malheurs qu'elle subit dans son salon d'esthétique, sous forme humoristique et de petites piques bien placées !

Si cet ouvrage se veut drôle, il ne faut pas oublier qu'il s'inspire de faits réels !


Quand vous allez voir le médecin, vous prenez une douche ? Et bien chez l'esthéticienne, c'est pareil ! Quand vous allez chez le médecin, vous êtes polis et courtois ? Et bien chez l'esthéticienne aussi !


Si l'auteur nous parle dans la première partie de l'hygiène douteuse de ses clients, la seconde partie est consacrée aux poils ! Vous savez cette chose disgracieuse qui pousse sur la peau ! On a le droit à un véritable cours, je me suis retrouvée au collège le temps de quelques pages !

En conclusion : que vous côtoyer ou pas les salons d'esthétiques, je pense que cet ouvrage mérite d'être lu au moins une fois !

Et j'espère que dans le prochain ouvrage que Sophie écrira, ses clients auront changé !!

Note : 8/10


Diablotine